05 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Aux héros, aux vrais

 

Aux héros, aux vrais
Aux hommes, à ses femmes ordinaires
Sans uniformes, sans costumes (souvent)
Qui, au péril de leur vie ont lutté,
Qui avaient dans leurs entrailles,
Le bien, le droit, la justice, les belles batailles
Pour contribuer à faire un monde meilleur
Qui ont été par-delà leurs peurs
Pour nous ouvrir des voies
Qui ont fait s’écrouler des murs,
Qui ont surtout écouté leurs cœurs
Qui ne se sont pas arrêter à une couleur
Qui ont compris qu’un homme est un Homme….

Aux héros, aux vrais
Aux hommes, à ses femmes ordinaires
Qui ont mené de belles batailles
Souvent dans l’ombre, des inconnus, des oubliés
Qui n’ont reçus aucune médaille
Qui n’ont rien demandé en échange
Ni l’or ni l’argent qui corrompent les Hommes
Qui ne se sont pas tus
Ne se sont pas laissé acheter
Qui n’ont pas fait preuve de lâcheté
Eux qui ont su garder position
Ne pas céder, ne pas reculer….

Aux héros, aux vrais
Aux hommes, à ses femmes ordinaires
Des pères et mères de familles, mes Frères
Oui, à vous dont les statues
Ne longent point les belles avenues
A vous dont l’histoire à oublier les noms
Vous dont on n’a jamais connu le nom
Encore moins, le sacrifice si beau, si grand,
Vous qui avez fait bouger les choses
C’est vrai, tout n’est pas devenu rose
Reste encore des batailles à mener
A vous tous, merci, merci !

© 2017 Marc-Antoine Lesauvage
14/08/17
Texte protégé

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Magieecriture |
Le secret de plume |
O.V.N.I.PRESENT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectureconseil
| Mes romans Caroline Bordczyk
| Distributiondescartes